«

»

La jupe qui tourne (enfin presque)

La jupe qui tourne, c’est LA jupe que toutes les petites filles veulent dans leur garde-robe. Quand j’étais petite, (il n’y a pas si longtemps que ça !), on appelait ça la jupe de la Lambada.

Pour mes chéries, ce n’est pas la première fois que je réalise la jupe qui tourne. En fait il s’agit d’une déclinaison de la version des « intemporels pour enfants » de la super géniale Astrid Le Provost (non non je ne suis pas fan !!)intemporels-pour-enfants

Cette super créatrice a écrit plusieurs livres (que j’ai presque tous) qui présentent tous des modèles intemporels comme leur nom l’indique que ce soit pour les bébés, les enfants, les femmes, les femmes enceintes, ainsi que des déguisements. Je les adore car ils sont à la fois simples mais ont toujours une touche d’originalité, et permettent beaucoup de liberté dans le choix des réalisations. Par ailleurs, ils sont assez simples et très bien expliqués, ce qui permet à des couturières débutantes de se lancer dans la confection de vêtements ( ce qui nous a toutes effrayées au début, il faut bien l’admettre).

Revenons à mes deux coquines. Elles vouent une véritable passion pour la tour Eiffel, alors quand je suis tombée sur ce tissu de Mickael Miller vendu par Lina Moratta au salon du loisir créatif, je n’ai pas pu m’empêcher d’en acheter un coupon à chacune.

20160428_223116

En revanche, compte tenu du prix assez élevé, je n’avais pris que 50cm de chacun des deux coloris favoris des demoiselles.

Voilà pourquoi ces jupes tournent presque !! En effet, le principe de base de la jupe qui tourne, c’est que plus on met de largeur de tissu, plus ça tourne ! Or là, je ne disposais que de 110cm. (et oui, en plus petite laize …).

J’ai mesuré la hauteur correspondant à la mesure taille genou de chacune des filles, et j’ai formé un tube.

Ensuite, j’ai tiré un fil de fronce en haut. Avec la chute recoupée en bas du coupon, j’ai créé la ceinture. J’ai coupé un rectangle de 85cm sur 9cm pour Raphaëlle (6 ans – 122cm) et 78cm sur 7cm pour Apolline (3 ans – 112cm).

J’ai plié les rectangles des ceintures en 4, comme pour un biais, et je les ai cousues en deux temps (également comme s’il s’agissait d’un biais). J’ai inséré un élastique dans la ceinture que j’ai fermée par un point invisible.

20160429_093422 20160429_093131

Enfin, un petit ourlet au bas des jupes, et Hop ! le tour est joué.

 

Voilà donc la jupe qui tourne presque en double exemplaire et deux miss enchantées !

la jupe qui tourne presque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Visit Us On FacebookVisit Us On Pinterest